dernière mise à jour 18 août 2022

          ARCC

Lotissement Cordélia

24 impasse Ah-Thon

 97411 B.D.N. St PAUL

et jumelée avec

L'ARCC est membre de la

venez nous rejoindre sur notre page

LE CHANT DES PÈLERINS (paroles)

Ultreïa (du latín ultra — au-delà — et eia, interjection évoquant un déplacement) est une expression de joie du Moyen Âge, principalement liée au pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

C'est une expression que se lancent les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle dans les moments difficiles, et dont le sens peut être traduit par : « Aide-nous, Dieu, à aller toujours plus loin et toujours plus haut ». Dans cette formulation, on retrouve évidemment, les deux dimensions du Chemin : la dimension horizontale de l'être qui avance, et la dimension verticale qui permet de s'élever vers l'entité à laquelle on s'adresse.

Ce mot était associé à des chants médiévaux rapportés dans le Codex Calixtinus.

Plus récemment, ce cri est devenu le titre d'un chant contemporain, également connu sous le nom de « Chant des pèlerins de Compostelle », composé par Jean-Claude Benazet. Il se transmet tous les jours sur le chemin, notamment à l'abbaye de Conques ou à la messe du pèlerin à Santiago.

 

(extrait de l’encyclopédie  en ligne Wikipédia)

 

 

         CHANT DES PÈLERINS

 

Tous les matins nous prenons le chemin,
Tous les matins nous allons plus loin,
Jour après jour, la route nous appelle,
C’est la voix de Compostelle.
 
Ultreïa ! Ultreïa ! Et sus eia
Deus adjuva nos !
 
Chemin de terre et chemin de Foi,
Voie millénaire de l’Europe,
La voie lactée de Charlemagne,
C’est le chemin de tous les jacquets.

Ultreïa ! Ultreïa ! Et sus eia
Deus adjuva nos !

Et tout là-bas au bout du continent,
Messire Jacques nous attend,
Depuis toujours son sourire fixe,
Le soleil qui meurt au Finisterre.

Ultreïa ! Ultreïa ! Et sus eia
Deus adjuva nos !

 

 

Traduction du refrain : Aide-nous, Dieu, à aller toujours plus loin et toujours plus haut.