dernière mise à jour le 8 novembre 2020

nombres de visiteurs

compteur de visite

ARCC Immeuble de la trinité, Apt 11 Chemin de la vierge

                                          Montgaillard 97400 St DENIS

L'ARCC est membre de la

et de la 

venez nous rejoindre sur notre page

Pour le peu d’activité que j’ai eue en matière de communication – sans définition préalable précise, sans cadrage clair, et donc de mes responsabilités Je m’en suis tenu au secteur du site de l’ARCC, pour lequel je n’ai pas de compétence technique. La communication en direction des adhérents et du public en général est de la responsabilité du président – un autre membre du bureau entretient le secteur Facebook.

Et pour être plus précis, je me suis seulement attaché à démarcher des « anciens » pour qu’ils apportent du contenu au secteur « Archives » du site. J’ai donc demandé à ces pèlerins, qui ont joué un grand rôle à la création et au développement de l’ARCC (Armande Lucas, Daniel Paul Dumont, Yvon Lucas, Louis Lin) de fixer un peu leurs « histoires propres » de Compostelle, en ayant bien précisé au départ que mon rôle n’est pas d’intervenir sur le fond. Opération bien réussie avec Daniel Paul, son témoignage est sur le site ; Yvon doit m’envoyer un texte… et je n’ai pas eu de nouvelle d’Armande et de Louis à ce sujet. Mais rien n’est perdu, tout est toujours possible.

Je veux être réaliste : il n’y a pas eu grand-chose de fait en communication – je veux parler du secteur où je pouvais intervenir, et compte tenu du peu de compétence que je peux développer en la matière.

Lors d’un bureau à l’Ermitage, j’ai essayé de lancer un petit débat sur le contenu du site, plus exactement sur la préparation des postes – pas de photo sans phrase, pas de phrase sans photo – sur l’archivage des photos selon leurs « poids » ; sur la question des liens en page d’accueil en direction des autres pages selon l’actualité, mais je n’ai pas pu aller au fond. Il y avait d’autres questions plus importantes à traiter.  Je note que le site s’est amélioré, même si la construction technique de certaines pages est encore un peu chaotique. Cependant, je tiens à préciser que je n’ai pas la compétence pour y remédier, je ne suis qu’un simple utilisateur.

Aussi je suis tout à fait disposé à laisser la place au bureau à un plus jeune, capable de donner un nouvel élan (forme et fond) au secteur communication – il ne s’agit pas de démission, un « Compostelle » ne démissionne pas. Tout en continuant à essayer d’apporter un petit quelque chose au site (une photo, un petit film, un petit texte d’actualité) si tant est que le sujet n’ait pas été développé auparavant. Je veux bien faire partie d’un groupe de lecture et d’écriture en vue d’alimenter cet outil.

J’ai aussi fait passer l’information en envoyant des emails à propos de l’opération de l’association « Compostelle 2000 » : écrire une nouvelle ayant pour cadre les Chemins de Compostelle – une occasion de faire connaitre l’ARCC. Il est encore temps de faire des relances de ce côté-là, puisque le terme pour le dépôt de ces nouvelles est mars 2 020.